Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2016

Centenaire de la Guerre 14-18 : avec la délégation belge au TREHOU

MESSAIN LE TREHOU sept 2016.jpgDans les premières semaines de la Guerre 1914-1918, de très nombreux soldats d'origine bretonne perdirent la vie dans la région de MAISSIN (ville belge située au confins du Luxembourg). Pour honorer ces milliers de morts bretons, il fut décidé suite à la guerre 14-18, d'acheminer à MAISSIN, un calvaire en granit provenant de la commune du TREHOU. Ce calvaire veille aujourd'hui sur ces valeureux soldats tombés au champ d'honneur et qui furent ensuite inhumés dans des fosses communes.

En ce samedi 17 septembre 2016, une commémoration à laquelle j'ai pu participer, s'est tenue au TREHOU en présence d'une délégation d'une quarantaine d'officiels et d'anciens combattants de MAISSIN. La commune du TREHOU était très honorée de recevoir cette délégation importante et une manifestation du souvenir s'est déroulée sur le lieu même où fut démonté le calvaire breton aujourd'hui remplacé par une petite croix celtique.

Durant cette commémoration, le poème bien connu de SAINT-POL-ROUX fut lu publiquement (poème écrit en hommage à cet acte particulièrement remarqué à l'époque). Dans leurs allocutions, le bourgmestre de MAISSIN et le Maire du TREHOU ont rappelé l'importance des valeurs de liberté si âprement défendues au cours de des deux conflits mondiaux.

Écrire un commentaire