Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2017

Picasso à Landerneau : c’est parti…

Picasso.jpgCe 24 juin au soir a eu lieu le lancement officiel de l’exposition "PICASSO" dans les locaux de la Fondation Leclerc. Une foule considérable entourait Michel-Edouard Leclerc pour la circonstance et les premiers visiteurs de l’expo ont été ravis de constater l’exceptionnelle qualité des tableaux présentés qui, pour un certain nombre, n’ont jamais été montrés en France à ce jour.

Ci-dessus, le fameux "torero", peint par l’artiste en 1970. A n’en pas douter une exposition appelée à battre les records de fréquentation sur le site landernéen.

24/06/2017

L’AAPPMA de l’Elorn en chantier de nettoyage

Elorn.JPGCe samedi 24 juin, les pêcheurs de l’AAPPMA de l’Elorn fêtaient la Saint-Jean… dans la rivière !

Ce sont en effet une quarantaine de bénévoles qui ses sont retrouvés de bon matin pour le chantier de nettoyage aux abords du Quinquis, sous la conduite du président Jean-Yves KERMARREC.

Belle initiative de cette association, toujours  soucieuse de défendre la qualité des eaux ainsi que la qualité paysagère de la vallée de l’Elorn.

23/06/2017

Le terrain multisports de Saint-Thégonnec Loc-Eguiner inauguré

Photo 23.06.17.jpgCe vendredi 23 juin, avait lieu à Saint-Thégonnec Loc-Eguiner l’inauguration de plusieurs équipements municipaux. La commune a en effet au cours de cette première moitié de mandat municipal réalisé trois équipements : un parking paysager au centre bourg, un aménagement complet de voie d’accès au bourg et la réalisation d’un terrain multisports destiné aux différentes activités sportives de la jeunesse locale.

Avec Solange Creignou, Yvon Abiven, ancien maire et Joëlle Huon, vice-présidente du Conseil départemental, nous avons sillonné le bourg et visionné les différentes réalisations de cette commune dynamique. Grâce aux lois de décentralisation mises en œuvre au cours des décennies passées, les communes ont su utiliser la capacité d’initiative qui leur était octroyée en apportant un service très sensiblement améliorée aux habitants et en particulier à la jeunesse.

Bravo aux élus de Saint-Thégonnec Loc-Eguiner pour le dynamisme manifesté en cette première moitié du mandat.

22/06/2017

Optimisation fiscale déloyale : banquiers et avocats dans le viseur de l’Europe !

P034746000302-184644.jpgDepuis plusieurs années déjà, l’Union européenne a entrepris de lutter contre l’évasion fiscale et les circuits de l’évasion fiscale. Elle avait jusque-là dans le viseur les sociétés ou les individus fortunés ainsi que les paradis fiscaux, ces places financières terres d’accueil de fonds frauduleux.

Désormais, l’exigence de transparence s’applique à une nouvelle catégorie d’acteurs, tout autant partie prenante dans les montages susceptibles d’être illégaux, à savoir les intermédiaires que peuvent être les consultants, banquiers, avocats, cabinets de conseil

En montant ainsi au créneau contre les professionnels de l’optimisation fiscale, l’Union Européenne envoie un signal très sain pour l’économie réelle.

Dans la mise en œuvre de ce dossier lourd mais essentiel, il faut saluer le rôle majeur de Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières. Ce dernier ne rappelait-il pas : "La transparence mènera à la justice"…

21/06/2017

Redressement de l’Economie : le quinquennat Hollande n’était pas si mal !!

1198416_98477822.jpgQue n’a-t-on entendu au sujet des décisions prises en matière d’Économie et de finances sous le précédent quinquennat… Tant à l’intérieur de la majorité présidentielle que chez les opposants politiques, les analyses critiques se sont multipliées…

Je ne peux qu’inviter les auteurs de ces propos très critiques à porter la plus grande attention à la page 4 du journal "Les Échos" paru ce mercredi 21 juin 2017 ! Les titres et intertitres sont à eux seuls très éloquents :

"La croissance au plus haut depuis 6 ans"

L’INSEE table sur une hausse du PIB de 1,6% cette année, la plus forte depuis 2011 et juge la croissance "solide".

"L’investissement des entreprises reste soutenu"

Les économistes de la Banque de France anticipent que le taux d’investissement des entreprises françaises grimpera à 24% de la valeur ajoutée fin 2019, un plus haut niveau depuis le début des années 1970…

"Le Code du travail n’est pas la première barrière à l’embauche"

Les barrières majeures sont du point de vue des entreprises interrogées, l’incertitude de la situation économique ainsi que la difficulté à trouver de la main d’œuvre…

19/06/2017

Merci aux députés socialistes bretons

françois marc,sénateur,sénateur françois marc,socialiste,bretagne,finistère,législatives 2017,en marche

 

 

 

 

 

 

 

 

Le scrutin des législatives 2017 a révélé un taux d’abstention record : au plan national les votes exprimés représentent moins de 43% des électeurs. Si l’on ajoute les votes blancs ou nuls, ce sont donc moins de 40% des électeurs français qui ont "fait" le vote du 18 juin 2017.

Le constat est très inquiétant !

Car le parti "En marche" qui a recueilli une majorité absolue de députés n’a bénéficié que de 18% des faveurs électorales de l’ensemble des électeurs du pays, ce qui ne peut manquer de générer de l’incertitude pour la gouvernance publique à venir…

Ces chiffres tendent aussi à relativiser les propos péremptoires tenus dans certains médias sur le "rejet massif des socialistes", car c’est bien un phénomène de "zapping" opéré par une frange modeste de l’électorat qui constitue le fait statistique essentiel des résultats.

Les députés socialistes bretons ont eux-aussi eu à subir cette désaffection provisoire dans un cycle politique qui a, de tous temps, comporté des bas et des hauts.

Je tiens, en ce qui me concerne, et après avoir pu mesurer l’investissement personnel considérable de nos députés socialistes bretons au long des cinq années du quinquennat écoulé, à rendre hommage à la qualité de leur travail et à leur disponibilité de tous les instants pour relayer jour après jour les préoccupations des bretonnes et des bretons.

Un grand merci à eux.

15/06/2017

2ème tour des législatives à Morlaix : optons pour la ligne Macron et non pour celle de la droite conservatrice...

françois marc,sénateur,sandrine le feur,législatives,circonscription de morlaixDans la circonscription de Morlaix se trouvent face à face au second tour un candidat de droite et une candidate REM (Macron).

Pour un électeur de gauche, le principal critère de choix porte bien entendu sur les valeurs et les engagements des uns et des autres en faveur d'une société plus égalitaire : égalité professionnelle, égalité hommes/femmes, égalité face aux services publics, égalité d'accès aux soins sans oublier bien sûr la recherche d'égalité dans le domaine fiscal et financier.

Sur ce terrain fiscal et financier, la gauche gouvernementale et parlementaire a mis en chantier depuis 2012 de nombreuses réformes visant à une plus grande égalité entre citoyens et collectivités locales.


J'ai sur ce blog, à plusieurs reprises, appelé de mes vœux une clarification d'Emmanuel Macron sur sa volonté d’œuvrer efficacement à l'aboutissement de ces chantiers en cours portant sur l'égalité. Je regrette qu'aucune réponse claire n'ait été apportée à ce jour.

  • - La réforme du prélèvement à la source (préalable nécessaire à toute grande réforme fiscale) sera-t-elle conduite à son terme ? Aucune certitude en la matière...

  • - La révision des valeurs locatives d'habitation sera-t-elle concrétisée en 2018 comme nous l'avons prévu au parlement sous le gouvernement de gauche ? La question reste en suspend !

  • - La réforme de la DGF versée par l'Etat au collectivités locales sera-t-elle poursuivie dans le sens d'une plus grande équité entre communes ? Aucun engagement à ce jour...

  • - Envisage-t-on de répartir la charge fiscale entre français en sollicitant davantage l'impôt progressif et un peu moins l'impôt proportionnel payé indifféremment par les riches et les moins riches ? Avec l'augmentation prévue de la CSG, le Président Macron semble s'orienter vers une solution contraire à l'option que j'ai toujours défendue au Sénat.

Ces quelques exemples illustrent le fait que sur les questions d'égalité entre citoyens et collectivités, la ligne politique du quinquennat apparaît pour l'heure démunie d'ambition redistributrice.

Pour autant, si en votant dimanche prochain pour la candidate Macron, on peut avoir le sentiment de s'engager dans le flou, ce qui est sûr, en revanche, c'est que la ligne politique défendue par la droite ne manquera pas de percuter violemment nos convictions de gauche. Nul ne peut par exemple oublier que, en matière fiscale, tous les candidats de la primaire de droite prônaient la suppression pure et simple de l'impôt sur la fortune ! Je n'oublie pas non plus que le candidat de droite a, par des propos très agressifs, manifesté dans ses premières interventions au Conseil Départemental une position "anti-gauche" peu soucieuse d'ouverture !

Faire de la politique, c'est choisir !

Contre le retour d'une droite très conservatrice (aussi habile soit-elle en communication !), pour le second tour je voterai Sandrine Le Feur, en dépit des incertitudes programmatiques de la Ligne Macron.

C'est quoi "l'homme augmenté" ?

couverture livre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les thèmes de "l'homme augmenté" et du "transhumanisme" apparaissent aujourd'hui de plus en plus présents dans les débats de société fondamentaux, tant pour des raisons éthiques et philosophiques que pour les enjeux écologiques ou politiques sous-jacents. Il s'agira certainement du débat majeur du 21ème siècle...

J'invite à lire l'ouvrage récent de Thierry Magnin "Penser l'humain au temps de l'homme augmenté", Albin Michel, mars 2017, qui apporte un éclairage fort documenté et instructif sur toutes les facettes de ce sujet majeur.

Extraits marquants !

"Les progrès fulgurants des biotechnologies combinés à la révolution numérique laissent entrevoir un avenir radicalement différent pour l'humanité. L'homme "augmenté" par les technologies et bientôt "transhumain" peut-il vraiment sauver l'homme" ou doit-il susciter une virulente résistance ? !!"

"Le transhumanisme engobe les idéaux des lumières comme le rationalisme, l'idée de progrès, la foi en la science et la destinée particulière de l'homme. il prône un individualisme libéral à tous points de vue, tant économique que social, tant politique que moral..."

"Il y a des liens directs entre le développement des idées transhumanistes et une vision individualiste de l'ultralibéralisme dans lequel le sujet est sans cesse appelé à se dépasser, à améliorer ses performances,... Le corps est vu comme une somme de fonctions dont il s'agit de maximiser les performances. On le répare et on l'augmente en améliorant les "pièces détachées" !"

14/06/2017

Ça va mieux, et c'est l'Insee qui le dit

insee.jpgPour le 10ème trimestre d'affilée les chiffres de la création d'emploi sont positifs. Ce mardi, l'Insee confirme de fortes créations d'emplois salariés au 1er trimestre.

Selon les données publiées : « L'économie française a connu un dixième trimestre consécutif de création nette d'emplois salariés, avec 89.700 nouveaux postes (+0,4%) au 1er trimestre, grâce au dynamisme des services » .

Voir l'article :site INSEE

13/06/2017

Les élus doivent prendre en compte le temps dans l'aménagement

françois marc,le temps an l'aménagement,aménagement,politiques temporelles,collectivitésPrendre en compte le temps dans l’aménagement est devenu de plus en plus essentiel dans les politiques publiques. A cet égard, le guide publié par le réseau «Tempo Territorial» apporte des nouvelle sources d’innovations pour nos territoires.

En 2014, le rapport de notre collègue Edmond HERVE sur "Les politiques temporelles des collectivités territoriales" rappelait combien les mutations de la société conduisent à une course après le temps.

Comment améliorer la qualité de vie en desserrant l'étau du temps ? En rendant la vie plus aimable, plus attractive, et en facilitant le vivre-ensemble.

Le nouvel essor des politiques temporelles se justifient par au moins sept bonnes raisons :

- La qualité de vie des habitants : le sentiment de maîtrise du temps est devenu un élément clef du "Bonheur national brut" ;

- La cohésion sociale : concilier le temps de chacun avec celui des autres devient nécessaire dans un contexte d'accroissement des désynchronisations (prévention des conflits vie nocturne/riverains) ;

- Le développement durable ;

- Égalités entre hommes/femmes, égalités sociales, de territoire (urbain/rural), entre âges ;

- L'attractivité du territoire ;

- L'efficacité de l'action publique et modernisation des services publics ;

- Les impératifs d'économie : les politiques budgétaires se traduisent souvent par une meilleure utilisation des ressources publiques, parfois par des économies.