Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2017

Pouvoir d’achat : les quinquennats Sarkozy et Hollande comparés

graphe 2.jpggraphe.jpg

 

 Infographie tirée du Ouest-France (03.04.17)

Les sondages montrent que le pouvoir d’achat arrive en tête des préoccupations des Français (sondage OpinionWay).

Si certains considèrent que la notion de pouvoir d'achat est source de malentendus dans l'opinion du fait du décalage entre sa mesure et sa perception, il n’empêche qu’il s’agit là l’un thème central du débat politique.

Que disent les chiffres ?

Dans son dossier consacré aux présidentielles, le journal Ouest-France a publié dans son édition du 3 avril 2017 un graphique des plus éclairants. On y repère que c’est en 2012 que le pouvoir d’achat repart à la hausse.

Comme l’attestent les chiffres publiés par l’INSEE, le pouvoir d'achat des Français n'a pas baissé en France depuis le quinquennat Hollande.

Le pouvoir d’achat a même été en hausse, comme jamais depuis près de 10 ans :

  • + 0,7 % en 2014
  • + 1,6 % en 2015
  • + 1,9 % en 2016

(notamment grâce aux baisses d’impôt et au renforcement des prestations sociales).

Par ailleurs, dès 2013 a été observée une baisse des inégalités comme jamais depuis 1996. L’ensemble des mesures sociales et fiscales aura renforcé le pouvoir d’achat des 10 % les plus modestes de 5% en 5 ans.

Il peut être également utile de rappeler les mesures qui ont préservé le pouvoir d’achat de tous les étudiants, boursiers et non-boursiers. Le gouvernement a par exemple décidé de geler les dépenses étudiantes pour la rentrée universitaire 2016-2017 (gel du montant des droits d’inscription, gel du prix du repas au resto U, gel de la cotisation d’assurance maladie des étudiants). Ces dispositions ont accompagné notamment la création de 25 000 bourses de plus de 1000 € annuels pour les étudiants issus des classes moyennes et la poursuite de l’indexation du montant des bourses sur l’inflation. Elles ont confirmé la priorité donnée à la jeunesse et à la justice sociale.

Commentaires

Bizarre ! Avec des retraites sans augmentation depuis 8 ans et des augmentations sur les impôts locaux, l'énergie l'alimentaire les assurances.......On a vraiment perdu du pouvoir d'achat !

Écrit par : Léone | 04/04/2017

Écrire un commentaire