Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2017

2ème tour des Présidentielles : le vote "MACRON" doit rassembler tous les démocrates

françois marc,sénateur,présidentielleA l'issue du scrutin de ce 23 avril, le choix à opérer pour le second tour ne doit comporter aucune hésitation : à la candidature LE PEN, tous les démocrates de France préféreront, j'en suis convaincu, la candidature du rassemblement et d'ouverture d'Emmanuel MACRON. J'appelle pour ma part à ce vote de raison.

Les éléments du programme d'Emmanuel MACRON apparaissent en effet en phase avec les principales attentes des socio-démocrates :

  • - Affirmation d'une société française solidaire ;
  • - Promotion de la valeur "travail" ;
  • - Poursuite nécessaire de l'assainissement des finances publiques ;

  • - Réduction de la dette du pays ;

  • - Respect des engagements européens de la France ;

  • - Attention portée à la jeunesse et à l'innovation.

La question se posera de savoir ensuite, au regard du programme politique de la législature 2017-2022, si ce vote de raison peut évoluer vers un vote de conviction. Une question fondamentale devra pour cela trouver réponse, celle de la politique qui sera proposée pour faire progresser l'égalité entre français(es).

Dans notre pays, les injustices restent trop nombreuses et les inégalités sont douloureusement ressenties par nombre de nos concitoyens : dans les revenus, l'accès aux soins, l'accès à l'éducation, la vie professionnelle, les facilités d'accès aux services publics ou à la justice, etc.... Le service public de proximité étant, pour une part importante, délégué aux communes et intercommunalités, il importe à mes yeux de tendre vers l'égalité républicaine en procédant à une égalisation (par strates) des moyens financiers des collectivités.

De par mon expérience parlementaire, j'ai la conviction que sur tous les sujets majeurs de lutte pour l'égalité, les politiques "de droite" et les politiques "de gauche" tirent la plupart du temps dans des sens différents. A chaque fois que le parlement est amené à voter des textes de loi sur les questions de fiscalité, de revenu ou de patrimoine, les votes "de droite" et les votes "de gauche" se révèlent différents et souvent opposés...

S'il accède à la Présidence de la République, Emmanuel MACRON devra donc sur ce sujet clarifier ses propositions et veiller à promouvoir un programme de législature ambitieux en matière de liberté, de fraternité mais surtout d'égalité. Ce sera là une exigence forte pour emporter durablement la conviction des progressistes et susciter la confiance des français(es).

Écrire un commentaire