Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2017

2ème tour des législatives à Morlaix : optons pour la ligne Macron et non pour celle de la droite conservatrice...

françois marc,sénateur,sandrine le feur,législatives,circonscription de morlaixDans la circonscription de Morlaix se trouvent face à face au second tour un candidat de droite et une candidate REM (Macron).

Pour un électeur de gauche, le principal critère de choix porte bien entendu sur les valeurs et les engagements des uns et des autres en faveur d'une société plus égalitaire : égalité professionnelle, égalité hommes/femmes, égalité face aux services publics, égalité d'accès aux soins sans oublier bien sûr la recherche d'égalité dans le domaine fiscal et financier.

Sur ce terrain fiscal et financier, la gauche gouvernementale et parlementaire a mis en chantier depuis 2012 de nombreuses réformes visant à une plus grande égalité entre citoyens et collectivités locales.


J'ai sur ce blog, à plusieurs reprises, appelé de mes vœux une clarification d'Emmanuel Macron sur sa volonté d’œuvrer efficacement à l'aboutissement de ces chantiers en cours portant sur l'égalité. Je regrette qu'aucune réponse claire n'ait été apportée à ce jour.

  • - La réforme du prélèvement à la source (préalable nécessaire à toute grande réforme fiscale) sera-t-elle conduite à son terme ? Aucune certitude en la matière...

  • - La révision des valeurs locatives d'habitation sera-t-elle concrétisée en 2018 comme nous l'avons prévu au parlement sous le gouvernement de gauche ? La question reste en suspend !

  • - La réforme de la DGF versée par l'Etat au collectivités locales sera-t-elle poursuivie dans le sens d'une plus grande équité entre communes ? Aucun engagement à ce jour...

  • - Envisage-t-on de répartir la charge fiscale entre français en sollicitant davantage l'impôt progressif et un peu moins l'impôt proportionnel payé indifféremment par les riches et les moins riches ? Avec l'augmentation prévue de la CSG, le Président Macron semble s'orienter vers une solution contraire à l'option que j'ai toujours défendue au Sénat.

Ces quelques exemples illustrent le fait que sur les questions d'égalité entre citoyens et collectivités, la ligne politique du quinquennat apparaît pour l'heure démunie d'ambition redistributrice.

Pour autant, si en votant dimanche prochain pour la candidate Macron, on peut avoir le sentiment de s'engager dans le flou, ce qui est sûr, en revanche, c'est que la ligne politique défendue par la droite ne manquera pas de percuter violemment nos convictions de gauche. Nul ne peut par exemple oublier que, en matière fiscale, tous les candidats de la primaire de droite prônaient la suppression pure et simple de l'impôt sur la fortune ! Je n'oublie pas non plus que le candidat de droite a, par des propos très agressifs, manifesté dans ses premières interventions au Conseil Départemental une position "anti-gauche" peu soucieuse d'ouverture !

Faire de la politique, c'est choisir !

Contre le retour d'une droite très conservatrice (aussi habile soit-elle en communication !), pour le second tour je voterai Sandrine Le Feur, en dépit des incertitudes programmatiques de la Ligne Macron.

Commentaires

Bravo

Écrit par : Annie Loneux | 15/06/2017

Écrire un commentaire