Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2016

Quelle PAC en 2020 pour les agriculteurs de l’Ouest ?

Photo 3.jpg

Autour du président de séance, de gauche à droite :
Jacques Carles, Yves Madre et jean Cordier

Alors que le contexte agricole est préoccupant, que le Brexit pose de nombreuses questions sur le futur des politiques européennes et que la PAC va bientôt entrer dans une nouvelle phase de révision, le débat organisé le 14 septembre au Space à Rennes sur la future réforme de la PAC ne manquait pas d’intérêt.

Il est un fait que l’Europe se trouve aujourd’hui au milieu du gué : la libéralisation de la PAC introduite pour la campagne 2014-2020 conduit, comme on le voit pour le lait, à une dégradation catastrophique des prix.

Comment corriger le tir pour l’avenir : Revenir à plus de régulation ? Adopter un système assurantiel "à l’américaine" ? Renationaliser les dispositifs pour laisser davantage de leviers d’actions aux États ? Les propositions entendus ici et là, surtout en cette période pré-électorales, sont assez éclectiques !

Le débat organisé au Space a permis d’entendre les opinions émises par :

  • - Jean Cordier, chercheur à l’Agrocampus,
  • - Jacques Carles, du Think Tank Momagri
  • - Yves Madre, du Think Tank Farm Europe.

Toutes les interventions ont souligné la nécessité de lutter contre la volatilité des revenus agricoles. Mais le système en vigueur aux USA (grâce au Farm Bill) n’est pas apparu pour autant des plus adapté pour une transposition immédiate dans une Économie agricole européenne qui a ses propres spécificités.

Le débat va sûrement s’intensifier sur ce sujet sensible. Il me semble à cet égard que la contribution écrite de la France (la seule à ce jour avec celle de la Hollande) peut constituer une bonne base de travail pour les ajustements à rechercher pour 2020.

Écrire un commentaire